chevilles placo
Accueil Blog Cheville Placo : comment la choisir ?

Cheville Placo : comment la choisir ?

Par le biais du bricolage, il n’est pas rare de se retrouver à devoir à accrocher un cadre, un meuble, un miroir ou tout autre accessoire de décoration dans un mur de type « Placo« . La cheville à Placo aussi communément appelée « Molly » ou « Fisher« , du nom de la marque la plus célèbre de chevilles, peut souvent être utile dans certaines opérations de construction ou de rénovation.

Une cheville Placo est en fait d’un moyen de fixation différent des colles ou des vis, même s’il a en commun avec elles le but : fixer un matériau à un autre. En plus des fixations, lorsque les charges et les contraintes sont trop importantes pour les chevilles plastiques classiques, vous pouvez également utiliser des chevilles à expansion, ou métalliques qui se terminent par deux ou plusieurs ailettes (chevilles Molly). En revanche, si les murs ne sont pas adaptés pour recevoir des chevilles métalliques (comme des carreaux de plâtre par exemple), vous pouvez utiliser des chevilles à visser.

Chevilles Placo : comment ça marche ?

La cheville Placo a été conçue pour permettre aux vis d’adhérer avec une plus grande force à l’intérieur d’un mur, de sorte qu’elles sont non seulement plus efficaces, mais aussi plus sûres en cas de contrainte extérieure. La cheville originale, appelée Rawlplug, a été inventée par J.J. Rawling en 1919 et appartenait à la société anglaise Rawlplug Ltd.

cheville metallique

Aujourd’hui, on peut distinguer deux parties distinctes d’une même cheville : la première est l’enveloppe extérieure en plastique ou en métal, tandis que la seconde est la vis qui va venir s’insérer dans cette dernière. La cheville est une sorte de récipient en plastique ou en métal à l’intérieur duquel se trouve une vis, qui devient ainsi un bloc unique et solide avec la maçonnerie. Elle favorise ainsi une fixation optimale et extrêmement sûre, à condition évidemment que la cheville soit de taille adéquate et adaptée au matériau du mur. Et surtout à condition qu’elle soit correctement installée.

Types de chevilles pour Placo

Cheville métallique (Molly)

cheville mollyCette cheville faites de métal et équipée d’ailettes qui, une fois passées par le trou, se dilatent derrière la cloison pour former une sorte de papillon et assurer une plus grande surface de contact. C’est un type de chevilles très adapté aux briques creuses, car celles-ci, avec leurs cavités, offrent aux ailettes un espace assez important pour se dilater. Mais aujourd’hui, les chevilles métalliques de type Molly, sont aussi largement utilisées dans les plafonds suspendus en Placo, pour soutenir des lustres ou des accessoires de meubles qui contre un mur réalisé en cloison de plaque de plâtre.

Cheville chimique

Ensuite, il y a ce qu’on appelle la « cheville chimique » qui se caractérise par une résine autodurcissante très robuste, qui tient lieu de cheville. C’est un type de cheville très pratique lorsque vous souhaitez que la fixation soit, d’une certaine manière, « irréversible« . Elle est donc très difficile à retirer, car la cheville chimique assure un joint plus solide que les autres types de chevilles, qui peuvent être facilement retirées avec un tournevis classique. Toutefois, ces chevilles sont également utilisées pour assurer une bonne adhérence sur les vieux murs, ce qui ne garantirait pas une fixation sûre en présence de chevilles traditionnelles.

Cheville à visser

cheville à visserIl s’agit peut-être de la cheville la plus simple à utiliser. On peut faire usage de chevilles à visser dans une cloison en plâtre ou en Placo (BA10 ou BA13). Elle se présente sous la forme d’un cône, très large à l’entrée et plus fin à son extrémité. Elle se visse directement dans le Placo, sans réalisation de trou au préalable. Les ancrages effectués avec ce type de cheville sont résistants et peuvent supporter quelques kilos.

En revanche, si les chevilles à visser pour plaques de plâtre permettent de fixer ce matériau sans l’endommager, elles ne supportent pas de lourdes charges. Elles sont parfaitement adaptées pour accrocher un tableau, une lampe, de petites étagères, des tringles à rideaux, un porte-serviette sur des murs en plaque de plâtre et les plafonds suspendus, mais guère plus.

Bien sûr, ce ne sont là que quelques-unes des chevilles adaptées au Placo disponibles sur le marché, certainement les plus courantes. Mais il est également possible de trouver des chevilles spéciales, entièrement en plastique, ou celles qui servent à fixer plusieurs types de matériaux.

Pose de chevilles à Placo

L’installation d’une cheville dans un mur en plaque de plâtre n’est pas particulièrement difficile. Il suffit de percer un trou du même diamètre que la cheville dans le Placo. Pendant toute l’opération, la perceuse doit être maintenue autant que possible en position horizontale, et parallèle au sol, et doit créer un trou légèrement plus profond que la longueur de la cheville.

À cet égard, pour éviter de créer un trou trop profond, vous pouvez faire une marque sur la pointe du foret avec un stylo marqueur, et utiliser les accessoires appropriés de l’outil pour arrêter l’avancement du foret dans le plâtre, lorsqu’elle a atteint la profondeur nécessaire. Ensuite, insérez la cheville dans le trou et vissez la vis dessus. Il faut imaginer que, aur fur et à mesure que la vis pénètre dans la cheville, le diamètre de cette dernière augmente, et donc elle se dilate, de sorte que la vis si serrer fortement la cheville contre la plaque de Placo.

installation cheville

Ces étapes, bien sûr, concerne les chevilles à visser, qui sont les plus courantes et les plus utilisées. Mais il y a aussi les chevilles métalliques, qui sont moins populaires, mais qui assurent un meilleur support des charges lourdes et acceptent des contraintes plus importantes. Même si alors, en présence d’humidité, elles pourraient être facilement attaquées par la rouille.

Cheville pour plaque de plâtre : laquelle choisir ?

Il est évident que les chevilles décritent ci-dessus sont les modèles pour plaques de plâtre les plus courantes, les plus utilisées et les plus pratiques, mais il existe bien sûr d’autres types de chevilles. Des chevilles utiles pour la fixation de plaques de plâtre, qui présentent des caractéristiques différentes, capables d’assurer une excellente fixation pour toutes les situations.

Epaisseur du support

Tous ces différents types de cheville pour Placo sont disponibles dans les magasins de bricolage (Castorama, Leroy Merlin, Bricomarché, Bricoman…), et vous devez les choisir en fonction de différents critères. En premier lieu, en fonction de l’épaisseur du morceau de plaque de plâtre que vous avez à votre disposition pour la fixation. Selon que l’épaisseur de la plaque de plâtre soit de 10 ou 13 millimètres, la longueur de la cheville à choisir diffère.

Charges à fixer

Il y a ensuite, le choix du type de cheville. Métallique, à visser, à expansion multi-matériaux, auto-perforante, en nylon à expansion conique, le choix doit être fait selon la nature du support et la charge à supporter. On privilégiera les chevilles à visser en nylon pour les faibles charges. Notez que les chevilles métalliques peuvent s’installer sur des supports jusqu’à 25 mm d’épaisseur grâce à leurs différentes longueurs.

Il faut évidemment rappeler que, bien qu’il s’agisse de chevilles adaptées aux surfaces en plaques de plâtre, aucune d’entre elles ne peut dépasser les limites physiques des plaques de plâtre. Rappelez-vous qu’une plaque de plâtre sera toujours moins résistante qu’un mur plein en briques, parpaings, béton cellulaire ou carreaux de plâtre.